La fête est finie

jeudi 28 septembre 2023
par  Carol LARREY
popularité : 42%

À l’entrée du Vieux Temple (l’Église Réformée à l’angle des rues Pargaminières et Deville) se trouve une drôle de décoration sous verre : un bâton… ?!

L’artiste toulousain Serge Pey a offert cette œuvre d’art aux protestants lors du festival littéraire du Marathon des Mots en 2006.

D’autres bâtons sont exposés dans divers lieux de la ville, chacun présente un poème qui évoque une injustice.

Celui-ci rappelle l’histoire de Jean Calas, protestant mort sur la roue étant accusé à tort d’avoir tué son fils qui n’aurait pas voulu adhérer à sa Religion.
Oui, l’ambiance en 1762 provoquait des déboires de ce genre.

Le poème commence : « BATON POUR JEAN CALASBATON AUSSI DE VOLTAIRE »

Qu’est-ce que Voltaire fait là, associé à Jean Calas, un protestant ?

Comme dit le poème :

« CRIEZ QUE L’ON CRIE, pour Voltaire qui a mené une campagne nationale pour la réhabilitation de Jean Calas. »

Oui, c’est ce qu’a fait Voltaire.

Il a dénoncé hautement et sans gêne le comportement injustifiable de la magistrature toulousaine.

Trois ans après sa condamnation à mort, Jean Calas sera enfin reconnu innocent.

Encore plus… L’intervention de Voltaire a arrêté une fête abjecte.

Quelle fête ?

Voir la phrase suivante…

« CRIEZ QUE L’ON CRIE que ce combat eut pour conséquence immédiate la suppression de la fête scandaleuse par laquelle Toulouse célébrait les massacres de 1562 dont furent l’objet des protestants. »

Le massacre des protestants de la Saint-Barthélemy en 1572 qui a démarré à Paris pour s’étendre sur tout le pays est mieux connu que celui de Toulouse dix ans plus tôt.

Toutefois, il était bien terrible.

Figurez-vous que les Toulousains l’appelaient « La Délivrance » et le fêtaient chaque année pendant des centaines d’années !

Vous voulez en savoir plus ?

Voir le livre Ces lieux qui parlent, le chapitre « La Délivrance » selon la Ville Rose (à partir de la page 154) ; l’histoire de Jean Calas (à partir de la page 183).


Annonces

Acheter les livres

Le livre « Ces lieux qui parlent » est disponible en français.


Choisissez la langue voulue, français ou anglais, puis cliquez sur « ajouter au panier ». Vous aurez alors le choix de payer soit par compte Paypal, soit par carte bancaire.

Choose in which language you want your book, then click on « ajouter au panier ». You will then be given the choice to pay with your Paypal account or bank card.

Prix : 19€ + port

Langue / Language



Contacter Carol Larrey en cliquant ci-dessous sur le bouton de contact.
Click here to contact Carol Larrey.