Ces lieux qui parlent... dans le sud-ouest de la France

mardi 26 juin 2018
par  Carol LARREY
popularité : 75%

Pour ceux qui y vivent comme pour ceux qui ne font que passer, l’histoire religieuse du sud-ouest de la France reste méconnue. On a, tout au plus, quelques bribes d’information qui auraient certainement besoin d’être vérifiées. Puisqu’on foule le même sol, on aimerait savoir comment les chrétiens d’autrefois y vivaient leur foi. On a envie de comprendre les conflits qui ont divisé le christianisme, et voir les lieux où se sont déroulés les grands événements historiques.

C’est pour assouvir ce genre de curiosité que ces enquêtes ont été réalisées. Voici donc une approche insolite pour découvrir le passé religieux du Sud-Ouest à travers des sites encore visibles. Certains chapitres indiquent un itinéraire à suivre, d’autres s’attardent sur une ville, d’autres encore développent un thème en évoquant divers endroits. Que le témoignage de ces lieux apporte à chacun un enrichissement culturel et spirituel.

Légendes vs Créateur
Pour se différencier de la concurrence, une chaîne de télévision qui met en avant la beauté de la nature au travers de documentaires spectaculaires, a choisi pour slogan « plus fort que la fiction ». De son côté, pour se distinguer des autres dieux, Dieu affirme qu’Il est le Créateur des cieux et de la terre. En escaladant la montagne jusqu’à la brèche de Roland ou en flânant au bord du lac de Lourdes, comment ne pas constater que la création se révèle plus forte que la fiction des légendes ?

Lieux sacrés des religions d’antan
Des traces d’occupation romaine et celte entre Lourdes et Bagnères-de-Bigorre permettent de se pencher sur les religions de ces peuples à la lumière de la Bible. Pour compléter le thème, l’enquête fait un petit saut hors de cette zone à la découverte de sites protohistoriques près de Bagnères-de-Luchon.

L’implantation du catholicisme
En arrivant dans le Sud-Ouest de la France, les premiers chrétiens ont découvert un peuple pratiquant une religion bien différente. Pour faire accepter le message, ont-ils fait des compromis ? Cette enquête sur la naissance d’un nouveau christianisme populaire suit un itinéraire depuis Bagnères-de-Bigorre jusqu’à Bagnères-de-Luchon.

Barbazan-Debat et le débat autour de la Vierge Marie
Au début du 16e siècle, une statuette fut trouvée par un paysan en labourant son champ près de Tarbes. Aujourd’hui à cet emplacement s’élève une chapelle, dont les fresques illustrent le conflit entre catholiques et protestants quant au culte de la Vierge.

La clef de Saint-Pé
À quelques kilomètres de Lourdes est abritée une clef qui est vénérée depuis des siècles. À cette relique se sont ajoutés des rituels et des procédures judiciaires très particuliers. On s’arrête aussi devant un tableau pour comprendre pourquoi deux Antoine y sont honorés.

La reine-marguerite de la Renaissance
Catholiques et protestants aiment tous se souvenir de Marguerite d’Angoulême. Quelques sites dispersés rappellent le bien qu’elle a apporté en tant que reine de Navarre avant de succomber suite à une maladie dans un lieu discret près de Tarbes.

Oloron : le nicodémite et le prédicateur itinérant
Puisque Gérard Roussel, que Calvin appelait péjorativement un « nicodémite », a œuvré et laissé sa trace à Oloron, notre enquête porte sur sa vie, mais aussi sur le récit curieux de sa mort. Dans cette même ville, on découvre l’hôtel lugubre où fut arrêté le célèbre avocat, Claude Brousson, qui avait eu le courage de signaler à Louis XIV que les mesures antiprotestantes que « ses subordonnés passaient sous son nez » violaient l’Édit de Nantes.

Le concile de Trente de l’archevêché d’Auch
Cette visite de la cathédrale d’Auch fait réfléchir sur les raisons pour lesquelles le concile de Trente n’a pu intégrer une réforme qui contente les protestants.

Labassère et le sondage de Narbonne
Un petit tour à une fête de village pour illustrer ce qui irritait tant les croyants sincères du 16e siècle.

Le soleil de Nérac
Aujourd’hui une modeste commune de 7 000 habitants, autrefois la résidence des rois de Navarre… Cette enquête à Nérac nous plonge dans les années de la Réforme et des Guerres de Religion, depuis la cour cultivée et spirituelle de Marguerite d’Angoulême jusqu’à la cour dissolue de son petit-fils, le futur roi de France Henri IV. Le plan donné par l’Office de Tourisme sera très utile pour la visite des sites mentionnés en ville, sans manquer d’y ajouter un tour à la campagne et au domaine viticole de Saint-Puy.

« La Délivrance » selon la Ville Rose
Du temps de la Réforme, un réveil spirituel est bel et bien arrivé à Toulouse. Les monastères furent les premiers touchés. Une répression sanglante suivra. Tous les sites mentionnés sont accessibles à pied dans un rayon de moins de 2 kilomètres autour du centre-ville.

Lescar et les escarres de la troisième Guerre de Religion
La guerre de 1569 a laissé des traces indélébiles dans le Sud-Ouest. Cette enquête commence à Lescar. Ensuite, sans pour autant se rendre à tous les lieux dévastés, on repérera ce qui s’est passé à divers endroits.

Vive Henri, Vive les Henri
Pau, Coarraze, Bagnères-de-Bigorre, Toulouse, et Bielle… voilà des sites qui permettront de voir Henri IV autrement, et de faire la distinction entre les nombreux « Henri » de l’époque.

Les voies de la princesse
À l’ombre de sa mère et de son frère, Catherine reste méconnue. Profondément ancrée dans sa foi, la sœur d’Henri IV n’a jamais lâché ses convictions protestantes. Aujourd’hui, près de Laruns, un monument lui fait un clin d’œil amusant.

Répression politique et stratèges catholiques
Les parlements de Bordeaux et de Toulouse ont mis des années avant d’officialiser les droits des protestants acquis par l’Édit de Nantes. Presque aussitôt le catholicisme fut de nouveau imposé par le gouvernement du roi Louis XIII lors du rattachement du Béarn à la France. Ce chapitre passe de ville en ville pour découvrir ce qu’il est advenu des protestants pendant les années qui ont précédé la Révolution française.

Deux portes
En circulant un peu partout dans le Sud-Ouest, on voit les traces d’un peuple qui fut méprisé et exclu de la société pendant des siècles. Pour comprendre le phénomène « cagot », cette enquête conduit vers de multiples sites dans la vallée de Campan (Asté, Campan, Montgaillard), la vallée d’Aure (Arreau, Cadéac), les vallées du Lavedan (Argelès-Gazost, Saint-Savin) comprenant le val d’Azun (Aucun, Arras) passant par Ayzac et allant jusqu’à Lourdes, Juillan, Saint-Pé-de-Bigorre et un saut au lointain Monein…

D’un artiste à l’autre
Tarbes, Le Mas d’Agenais, Pau : trois villes où l’on peut admirer des tableaux insolites.

Les observateurs des Pyrénées
Depuis Tarbes, on se dirige tout droit vers le sud en suivant la piste de protestants qui ont observé la nature avec leurs yeux de scientifiques, d’artistes, et de croyants. Leurs exploits mènent jusqu’à Gavarnie, voire même au Pic-du-Midi.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Ces lieux qui parlent... dans le sud-ouest de la France

Annonces

Acheter le livre

Choisissez la langue voulue, français ou anglais, puis cliquez sur « ajouter au panier ». Vous aurez alors le choix de payer soit par compte Paypal, soit par carte bancaire. Ensuite, sous commentaire, reconfirmez en quelle langue vous désirez recevoir le guide. Merci !

Choose in which language you want your book, then click on « ajouter au panier ». You will then be given the choice to pay with your Paypal account or bank card. The last step allows you to leave a comment, please take advantage of this to confirm in which language you wish to receive the Guide. Thank you !!!

Prix : 19€ + port

Langue / Language



Contacter Carol Larrey en cliquant ci-dessous sur le bouton de contact.
Click here to contact Carol Larrey.